De l’espace de travail au lieu de vie : la nouvelle ambition de Walter

Depuis sa création en 2019, Walter n’a cessé de grandir et de diversifier ses services. Aujourd’hui, Walter propose non seulement des espaces de travail mais également des espaces d’hospitalité et des services d’exploitation maintenance des bâtiments.

 

L’offre Walter s’est considérablement étendue en 2023 avec l’exploitation et l’animation d’espaces tertiaires, d’espaces productifs et d’espaces de restauration, auxquels s’ajoutent une offre de laboratoires partagés et très bientôt une offre hôtelière.

« On a grossi. En 2019, Walter c’était à peine 200m2 dans un petit espace de coworking à Savoie Technolac. Et aujourd’hui Walter c’est 17 000m2 en France et à l’international, » explique Fanny Martin, directrice opérationnelle.

En 2019, les espaces de bureaux Walter accueillaient principalement des indépendants et des freelances. Désormais, les espaces proposés s’adaptent à tout type d’entreprise, de toute taille, quel que soit le secteur d’activité. « On a aussi développé davantage les services qu’on propose : de services principalement d’accueil, on est passé à des services bien-être pour les salariés, à l’organisation d’évènements dans les espaces et on va encore développer ça à l’avenir, » poursuit Fanny Martin.

 

Walter diversifie son offre au-delà des espaces de travail

L’approche de Walter a également évolué et se construit aujourd’hui sur un principe de lieux hybrides. L’objectif est de proposer des lieux de vie, des services, et des espaces complémentaires aux espaces de bureaux. Walter intègre ainsi progressivement toute une partie hôtellerie/restauration, avec le restaurant le Supernova, à Savoie Technolac, et le Wonderwall, à Ivry-sur-Seine, et de futures offres hôtelières.

Ce changement d’approche fait de Walter, entité de l’agence d’architecture Patriarche, une vitrine en action de l’architecture augmentée. « On va vers des lieux hybrides en mixant les différents types d’activités qu’on pourrait avoir au sein de bâtiments Walter et on va également être de plus en plus performants sur l’optimisation de la gestion et de l’exploitation technique de ces bâtiments, » précise Fanny Martin.

 

Vers davantage d’espaces Walter

Cette évolution s’accompagne d’un développement des espaces Walter, avec une multitude de projets en cours et à venir dès 2023, année marquée par l’ouverture du restaurant le Wonderwall et, côté espaces de travail, l’ouverture de nouveaux locaux pour l’espace de Montréal et l’agrandissement de l’espace de Lyon.

En 2024, l’ouverture de nouveaux espaces Walter se poursuivra avec une ouverture à Dijon, à Grenoble, puis en 2025-2026 avec plusieurs projets Villejuif, Avignon, Dijon, Évry Courcouronnes… À terme, en 2026, Walter gérera 60 000m2 d’espaces de travail.

Ces nombreux chantiers en perspective vont de pair avec une redéfinition de l’identité de Walter, décomposée désormais en trois branches :

  • la branche Work aujourd’hui représentée par les espaces de bureaux, et qui intégrera demain des labos opérés par Walter,
  • la branche Live qui regroupe les projets d’hôtellerie/restauration,
  • la branche Optimise qui assure l’exploitation maintenance : facility management, space management, asset and property management, production et gestion énergétique.

 

Le futur de Walter : des lieux de vie et de travail

Dans le cadre de cette stratégie et pour répondre aux besoins de chaque territoire et de ses acteurs, la gamme de services de la branche Work évolue. Jusqu’ici, les espaces de bureaux Walter s’étaient principalement focalisés sur l’accueil, que ce soit en termes d’aménagement ou de types d’offres de contrats flexibles, et sur le bien-être des usagers avec des services de type conciergerie, bien-être, sport… La gamme de services proposés s’étendra désormais pour accompagner le développement des entreprises, notamment pour investir et accélérer le développement d’entreprises à impact positif.

 

Au-delà de cet accompagnement, les espaces de bureaux Walter s’affirment comme de véritables lieux de vie. « Travailler, ce n’est pas seulement être derrière un bureau, c’est aussi des moments collectifs, de partage, d’échanges, de rencontres, » rappelle Fanny Martin. Les espaces Walter développent donc une offre événementielle, à laquelle s’adosse une offre traiteur associant la branche Work et la branche Live. Les nouveaux espaces sont quant à eux pensés pour accueillir des sessions collectives et pas uniquement conçus pour du travail individuel derrière un bureau, celui-ci s’effectuant de plus en plus de manière nomade ou à la maison.

Le futur de Walter rime donc avec lieux hybrides, des lieux qui répondent aux besoins des usagers et des territoires, où on retrouve tous types d’acteurs locaux, où les entreprises peuvent se développer, et où même les touristes peuvent séjourner comme s’ils étaient de passage pour affaires. « Un espace Walter, c’est vraiment un lieu de vie et de travail, » renchérit Fanny Martin.

C’est là que réside la plus-value de Walter face aux autres opérateurs : proposer des produits immobiliers et une qualité de service vraiment adaptée au territoire d’implantation, où les bâtiments tertiaires ne se limitent plus à des espaces de bureaux mais deviennent des bâtiments de services aux multiples usages.

 

 

Restez informés
Restez
informés
En vous inscrivant à la newsletter vous acceptez de recevoir des mails de WALTER sur notre actualité et nos offres en cours. Nous partageons les données avec Mailchimp (US) notre outil mailing. Voir comment vos données sont traitées. Vous pouvez à tout moment vous désinscrire dans la partie basse des Newsletters envoyées, ainsi que dans votre espace client si vous en disposez d’un.
WALTER utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les utiliserons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques), pour l'adapter à vos intérêts (cookies de personnalisation) et pour vous présenter des publicités et des informations pertinentes (cookies de ciblage).